Pages

Les Belles - Une bonne lecture

Titre : Les Belles
Auteur : Dhonielle Clayton
Edition : Collection R
Nombre de pages : 386 pages


Résumé :
Ne souffrez plus pour être une Belle.
Dans le monde opulent d'Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d'être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d'Orléans pour s'occuper de la famille royale et d'être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses sœurs Belles arrivées à la cour, il s'avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent...
Le premier volet d'une série éblouissante.

Mon avis :

Dans ce monde les gens naissent gris, seules les belles sont en couleurs. Mais ce n’est pas leurs seules particularités : Les belles ont un talent, un pouvoir. Grâce à cela, elles peuvent rendre les gens beaux. Nous suivons donc les belles mais plus précisément Camélia. 
Camélia rêve d’être la favorite choisie par la reine d’Orléans. Il se pourrait qu’être la favorite n’est pas aussi évident que ce qu’elle pourrait penser. Camélia se rendra vite compte qu’il se cache beaucoup de secrets mais surtout de mystères.

Au début du roman, j’ai eu du mal à me le schématiser, mais plus j’avançais et plus j’y arrivais. L’univers est incroyable et m’a beaucoup fait pensé au film « The Giver » car dans ce film, nous avons aussi un monde en noir et blanc. L’histoire est totalement différente de ce film, bien entendu mais ça m’a fait sourire car je me souviens avoir beaucoup aimée cet aspect. 


J’ai beaucoup aimé le monde inventé par Dhonielle Clayton car je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de roman. Dans ce livre, nous parlons beaucoup de la beauté et de la perfection. Seulement, personne n’est parfait et nos différences font que nous sommes uniques. 


Camélia est une jeune femme forte, têtu avec un tempérament de guerrière. Même si au début de l’histoire j’ai eu du mal à la cerner, je l’ai bien aimé. Son personnage a clairement évolué à fur et à mesure de l’histoire et qui ressort avec une bonne assurance à la fin. 

J’ai beaucoup aimé l’échange entre les sœurs avec les lettres qu’elles s’envoient, les liens entre elle sont vraiment beaux même si je n’ai pas trop aimé Amber qui est beaucoup trop dans la compétition et oublie souvent que ce sont ses sœurs et pas des inconnus. Malgré ça, elle reste un personnage très intéressant.


En bref j’ai bien aimé ce roman, tout comme la plume de l’auteur. Je trouve tout de même que l’histoire commence lentement et que l’intrigue et l’action se déroulent bien plus tard, après la moitié du roman. C’est bien dommage !


Les Belles ne fait pas partie de mes meilleures lectures mais juste de mes bonnes lectures, j’ai passé un bon moment en compagnie de ce livre. Merci encore à Cultura pour leur confiance.



Priscilla

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire