Say Something - Jennifer Brown

4 févr. 2018

"Si tu veux mon avis, quand on sait qu'un truc pareil va arriver et qu'on ne dit rien, on est aussi coupable que l'autre. ça ou appuyer soi-même sur la détente, c'est du pareil au même.."

Auteure : Jennifer Brown 
Edition : Albin Michel
Nombre de pages : 149 pages
Sortie : 3 Janvier 2018
Traductrice : Valérie Le Plouhinec

Résumé : 
David Judy sait ce que c’est que le harcèlement. 
Depuis longtemps. Avec un nom féminin, une voix douce et une apparence timide, il est la proie idéale pour les caïds du lycée. Heureusement, il a une amie, Valérie. Grâce à elle, il fait la connaissance de Nick, et a – enfin- l’impression d’être à sa place. Alors qu’il soupçonne Nick de préparer sa vengeance contre ceux qui les ont fait souffrir, David n’ose rien dire. Crainte de rompre cet équilibre enfin trouvé, ou habitude de taire ses doutes et ses peurs ? Quand il trouve enfin la force de parler, il est trop tard…

Mon avis :

Avant de commencer ma critique sur ce petit roman touchant, je tiens à remercier Cultura pour l’envoi de Say Something. C’est avec un peu de retard que je vous donne mon avis sur ce roman que j’ai beaucoup aimé. Je tiens également à préciser qu’il peut se lire sans avoir lu Hâte List avant. Ce qui est mon cas et ne m’a absolument pas dérangé.

Ici nous suivons David qui entre en terminale. Il aimerait oublier ce qui s’est passé afin de pouvoir enfin tourner la page mais il en est incapable. Des élèves ont perdu la vie dans une fusillade commis par Nick, son meilleur ami. Il n’a rien dit et pourtant, il savait ce qui allait se produire.

Je n’ai pas lu le premier volume mais d’après ce que j’ai pu comprendre nous avons le point de vu de Valérie (la petite amie de Nick) et pour ce second tome, nous avons celui de David. Je n’ai pas besoin de vous préciser que ce n’est pas une lecture joyeuse. 

C’est bien le contraire, cette histoire est poignante et aborde un sujet difficile. J’ai bien aimé le roman, son histoire mais j’ai eu parfois quelque soucis avec le personnage de David qui se positionne parfois trop en tant que victime et c’est parfois agaçant. Même si j’ai été touché par son personnage et par l’histoire en elle-même, ce n’était pas un coup de cœur mais une bonne lecture. 

Je me suis souvent demandée ce que j’aurais fait à sa place et comment je me serais senti. Je me suis bien identifiée. J’ai bien aimé avoir l’histoire au présent mais aussi au passé avant que le drame n’arrive. Cela m’a permis de comprendre certaines choses mais surtout le comment et le pourquoi de cette fusillade. 

Une bonne lecture.

1 commentaire:

  1. J'ai hâte de le lire ! Il est dans ma PAL ! :)
    Et j'ai lu Hate List, quand il est sortie :)

    RépondreSupprimer