54 minutes - Une histoire poignante

17 nov. 2017

"J'entends des hoquets, des pleurs et des cris. Il y a la mort, il y a l'idée de mourir et du sang partout. Tyler est revenu."

Auteure : Marieke Nijkamp
Edition : Hachette 
Nombre de pages : 289


Résumé : 

Opportunity School, Alabama. Les élèves sont réunis pour écouter leur directrice. Mais lorsque le discours s’achève, l’un d’entre eux, Tyler Browne, verrouille les portes et tire sur la foule.
Commencent alors cinquante-quatre minutes de massacre, cinquante-quatre minutes glaçantes racontées dans les messages des victimes à leurs proches et par quatre élèves, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle. Tous ont un lien avec Tyler : Claire, son ex-petite amie, Autumn, sa propre sœur, Sylvia, la petite amie d’Autumn et le frère de celle-ci, Tomas.

Cinquante-quatre minutes pendant lesquelles Tyler force ses otages terrorisés à l’écouter se plaindre. Il n’a jamais été aimé, ni par sa petite amie Claire, ni par son père violent et alcoolique, et encore moins par sa sœur Autumn, à laquelle il ne pardonne pas de vouloir partir à New York pour être danseuse.

Mais loin d’être une victime, Tyler est avant tout un psychopathe, qui assassine trente-neuf personnes.

Mon avis : 


Pour commencer, je tiens à remercier Hachette pour l’envoi de ce roman que j’attendais avec grande impatience. Je l’ai commencé à peine reçu et je l’ai quasiment lu d’une traite ! 

Difficile pour moi de faire un résumé de ce livre car je trouve que le résumé que je vous ai posté à côté de la couverture est déjà très complet. C’est une histoire poignante dans laquelle Tyler assassine trente-neuf personnes et fait beaucoup de blessés. C’est vraiment tragique.

Nous suivons différents personnages dans ce roman : Claire qui est passionnée de course, Autumn qui rêve d’être danseuse, Sylvia, la petite amie d’Autumn, Tomas le frère jumeau de Sylvia, et Tyler est le frère d’Autumn. 

Le fait d’avoir plusieurs points de vue au début m’a paru compliqué surtout pendant les trente première pages. Il a fallu que je m’adapte et que je prenne des notes sur les personnages. C’était plus simple pour moi, sinon je pense clairement que je me serais emmêlée les pinceaux à comprendre qui est qui, car ils sont tous reliés d’une certaine façon.

Le fait de suivre autant de personnages a fait que je ne me suis pas tant attachée que ça à eux mais j’ai tout de même des chouchous, notamment Autumn et Tomas, dont j’attendais impatiemment leur point de vue. 

Je trouve qu’il manquait le point de vue de Tyler, après tout c’est lui qui est mal dans sa tête pour tirer sur tout le monde. J’aurais aimé comprendre un peu mieux ses émotions et ses objectifs, ce qui est dommage. 

Au niveau du rythme de l’histoire, j’ai trouvé ça un petit peu lent et parfois long, j’ai lu des passages dont je me serais bien passée et j’aurais aimé en trouver d’autres à la place. Malgré ça je ne me suis pas ennuyée car l’auteur change souvent de point de vue, à peu près toutes les deux à trois pages. 

J’ai trouvé que Claire était inutile, peut-être au début du roman, mais finalement pas tant que ça. J’ai trouvé Autumn très courageuse, après tout Tyler est son frère. Tomas est très intéressant et j’ai adoré son côté protecteur. Tous les personnages vivent des horreurs, même ceux que nous ne suivons pas, et il y a beaucoup de morts et de blessés.  

Il y a des pages dédiées aux tweets, ça apporte un côté un peu plus réel à l’histoire mais je trouve qu’ils servent malheureusement à rien. 

La plume de l’auteure est très simple à lire ce n’est pas une lecture prise de tête et son roman se lit très rapidement. Certes c’est une histoire poignante mais je n’ai malheureusement ressenti grand chose. Je pense que si j’avais suivi uniquement un personnage, je me serais attaché à ce dernier et j’aurais également ressenti plus de choses.  

Ça reste un très bon roman, même si il a quelques défauts. Rien n’est parfait après tout et il mérite d’être lu. 

Une bonne lecture.

 

1 commentaire: