La boiteuse - Je reste très mitigée

22 oct. 2017

"Ma solitude a pris alors un tour radical, comme si j’étais la seule rescapée d’un cataclysme."

Titre : La boiteuse
Auteure : Françoise Grard
Edition : Gulf stream collection Electrogène
Genre : Contemporain | Thriller Psychologique
Résumé : Trahie par Wilfred, qui l'a abandonnée seule et blessée au milieu des Highlands désertes, Aurore, revenue infirme d'Ecosse, se protège des autres et de l'amour comme elle le peut. La jeune femme se reconstruit à tâtons et étouffe en elle colère et angoisses, bien décidée à ne plus jamais entendre parler de celui qu'elle a tant aimé. Mais à la suite d'étranges révélations et de signes inquiétants, elle doit se résigner, malgré elle, à remonter sa piste. Tandis que le mystère s'épaissit, elle s'aperçoit que, prise au piège des apparences, elle s'est trompée sur lui. Découvrir la vérité sur Wilfred entraînera la jeune fille au cœur de lourds secrets et d'un terrible drame familial.
Mon avis :
Ceci est le premier roman de cette maison d’édition que je lis. Je remercie Gulf Stream de m’avoir fait parvenir ce roman.

Dans ce roman nous suivons une jeune femme nommée Aurore, en couple avec Wilfred. Cela fait six mois qu’ils sont ensemble. Ils décident donc de partir en Ecosse, en vacance. C’est à cet endroit qu’elle se blesse et que son super petit ami l’abandonne. Elle prend donc conscience de sa trahison et ne veut plus rien entendre sur Wilfred.


Je suis très mitigée concernant ce roman. Certes, nous entrons directement dans l’intrigue au début de l’histoire et assez rapidement Aurore se blesse. Cette partie a été trop longue à mon goût. Je ne veux surtout pas descendre le livre, j’ai vu de bonnes critiques mais j’ai trouvé que parfois les scènes sont trop en longueur. À certains moments, j’en avait marre, surtout au début où j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire car j’avais l’impression de faire du sur place.

Au niveau des personnages, je me suis attachée à  aucun…  malheureusement. Mais je peux vous dire ce que j’en ai pensé d’eux. Pour commencer j’ai bien sûr détesté Wilfred, c’est un personnage toxique. Quant à Aurore je suis assez mitigée, je ne sais pas trop quoi penser d’elle. Par moment je la comprends, l’amour qu’elle éprouve pour lui la rend aveugle et elle est prête à tout pour lui. Mais dans un autre sens, j’avais envie de lui mettre des claques. Elle n’arrêtait pas de s’apitoyer sur son sort et ça en devenait rapidement énervant. Surtout qu’elle est devenue très méchante avec sa famille et ses amis qui mettent ça sur le dos de son accident.

Même si je ne me suis pas attachée aux personnages, celui d’Aurore est tout de même bien fait. On voit clairement le travail de la psychologie du personnage qui a été bien travaillé. En effet, elle se pose des tonnes de questions à travers lesquels nous pouvons que la comprendre et peut-être pour certain de se sentir plus proche d’elle.

Je m’attendais à quelque chose de mieux, de plus intriguant mais j’ai trouvé l’histoire un petit peu simple et manquait de suspense. Heureusement c’est un livre très court donc j’ai pu le finir rapidement mais je ne sais pas si je le recommanderais.

Je ne sais pas non plus quoi penser de la fin qui pour moi manque d’approfondissement, mais j’avoue ne pas l’avoir vu venir. 
Je reste très mitigée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire