Âmes indociles - Emma M. Green (Volume 1 à 3) ; COUP DE COEUR

12:31

« Je suis amoureuse pour la première fois. J’ai attendu vingt-deux ans pour que ma vie prenne un sens »

Auteures : Emma M. Green
Edition : Edition addictives
Total des volumes : 6
Chronique du volume 1 au volume 3


Résumé : 
Deux têtes dures. Est-ce qu’un enfant pourra leur apprendre la douceur ? Petite dernière d’un empire de la mode, Calliopé décide de s’affranchir d’un père abusif et tout-puissant pour retrouver son enfant, celui qu’on l’a forcée à abandonner des années plus tôt. À 22 ans, la brune révoltée ose enfin affronter son passé. Mais c’est son présent qui vacille et son futur qui surgit quand elle rencontre enfin Willow, une curieuse petite fille de cinq ans qui est bien la sienne. Seul obstacle à leurs retrouvailles : le père adoptif de Willow, Lennon Hathaway, bien trop beau pour être vrai, trop riche pour être honnête, trop solitaire pour lui faire une place dans sa vie et trop méfiant pour croire en elle. Et pourtant, dans ses yeux verts, elle jurerait avoir vu une lueur d’humanité. Peut-être même autre chose, un sentiment qu’elle n’espérait plus…



Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier une nouvelle fois les Éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse que j’ai pris un plaisir à lire en numérique. Cette lecture est non seulement un énorme coup de cœur mais c’est aussi celle qui m’a permis de sortir de ma longue panne de lecture. J’ai tellement de chose à dire sur les trois premiers volumes d’Âmes indociles que je ne sais pas par où commencer.

Il faut savoir qu’Emma M. Green n’est pas une auteure mais deux auteures aussi talentueuses l’une que l’autre. Ce n’est pas dans ce roman que je les ai découvertes pour la première fois mais dans Jeux interdits. À ce moment-là, je trouvais déjà que la plume était très belle mais c’est dans Âmes indociles que je me suis rendu compte qu’elle n’est pas seulement belle, mais merveilleuse. Elles sont faites pour écrire ensemble, elles se complètent. On ne remarque même pas que c’est écrit à quatre mains, c’est ça qui est beau. C’est un fabuleux travail.

Une autre information sympa à savoir ?
Il y a trois tomes, et ceci est le troisième mais peut se lire sans avoir lu les autres. (Comme je viens de le faire) Ce sont des histoires différentes avec des personnages reliés. 


Dans ce roman, nous suivons Callie qui a vécu une enfance difficile auprès d’un père méchant et violent. Non seulement, il l’a privée de sa jeunesse tout comme celle de ses frères mais il lui a également privé de son enfant qu’elle a mis au monde étant jeune. Nous la suivons donc 5 ans après sur les traces de sa fille. C’est là qu’elle rencontre sa fille mais également Lennon Hathaway, le père adoptif de la petite Willow. 

Dès les premières pages du premier volume, nous sommes dans l’action. Étant à ce moment-là en panne de lecture, ceci m’a beaucoup aidé, j’ai donc continué. Je me suis très rapidement attachée et identifiée au personnage de Calliopé (Callie). Même si elle a un passé affreux, elle est pleine d’humour et c’est une fille très gentille et très douce mais il est vrai qu’elle a du caractère, du répondant et cela met du piment dans l’histoire.

Lorsqu’elle annonce son secret à son frère, le roman prend une tournure encore plus intéressante. Nous partons donc à la recherche mais également à la rencontre de sa fille mais aussi de son père adoptif. La première fois qu’elle voit sa fille, j’ai été tellement heureuse pour elle. Je me suis dit qu’elle le mérite amplement, avec la malheureuse enfance qu’elle a vécu elle mérite au moins ça. Au début, je craignais la rencontre avec le père de Willow mais malgré les nombreux risques qu’elle a pris avec lui, elle s’est tout de même bien débrouillée, elle a réussi à se faire accepter. Eh oui, ce n’étais pas une tâche facile car quand on ne connaît pas Lennon, il est arrogant, distant mais également très froid. Heureusement au fil de l’histoire j’ai appris à le connaître et je l’ai adoré. J’ai aussi découvert le personnage de Gus, le meilleur ami de Callie. Il m’a beaucoup fait rire et je l’ai adoré, il est toujours là pour elle et fais de son mieux pour l’aider, il est adorable. On a tous besoin d’un ami comme ça. Malheureusement dans notre monde ce genre de personne se fait rare.

Je suis très satisfaite que ce livre n’est pas centré uniquement sur la romance, c’est un gros point positif pour moi, j’aime beaucoup quand il y a une histoire derrière. Nous avons pas que l’histoire de son enfant qu’on lui a retiré à la naissance mais nous avons également une histoire bien triste, noir et touchante sur la vie de Callie avec son père, mais ça je ne vous dévoilerais pas, tout ce que je peux vous dire, c’est que son père est cruel et que je n’ai pas de mot pour le décrire si ce n’est que la cruauté et la méchanceté. 

Je trouve que c’est dans le troisième volume que nous en apprenons un peu plus sur Callie et son enfance. Il y a des sortes de flash-back que j’ai adoré lire. Je me suis également rendu compte que malgré l’absence de Callie dans la vie de sa fille, il y a un lien qui les unis très fort. Elles ont beaucoup de points communs et je pense que c’est ce qui les a rapprochées. 

Les fins de volume on en parle ? 
Les fins sont sadiques, on nous laisse sur une bombe à chaque fois ! Je pensais que la fin du volume deux était la pire mais en fait quand je suis arrivée au troisième volume, je me suis rendu compte que je me suis trompée. C’est la fin du volume trois qui remporte. 
Comment les auteures peuvent nous laisser sur des fins comme celle-ci ?! Mais attention ce n’est en aucun cas un point négatif, c’est bien là tout le contraire car cela rajoute du piment et donne encore plus envie de se jeter sur la suite ! C’est complètement addictif.

J’enchaine de suite avec la suite et je vous ferais une nouvelle chronique du volume quatre à six que j’ai hâte de vous donner.

Vous l’avez compris, je vous conseille fortement de lire ce roman. J’ai eu toutes sortes d’émotion, tristesse, étonnement, bonheur et j’en passe ! Je me suis aussi surprise à un moment à avoir les larmes aux yeux ; Ce roman est sublime ! J’aimerai tellement que les auteures écrivent un tome sur l’enfance de Callie et de ses frères, ce serait tellement intéressant et passionnant !!

COUP DE CŒUR.

Aucun commentaire:

Design by Design & You. Fourni par Blogger.