Pages

Suicide Island Volume 2 et 3

« On ne mange pas en fonction de ce qu’on aime ni en fonction du goût des aliment. On mange ce qui est comestible. »



Titre : Suicide Island
Auteur : Kouji Mori
Genre : Seinen
Edition : Kazé
Tome : 2 et 3

Résumé du tome 1:
Hospitalisé après une tentative de suicide, Sei se réveille sur une ile coupée de la civilisation où la société japonaise exile les suicidaires récidivistes. Avec ses compagnons, tous plus fragiles et torturés les uns que les autres, il va devoir se battre pour survivre dans cet environnement hostile, et trouver en lui-même la force de tenir bon coûte que coûte.


Mon avis :


Je remercie encore une fois Kazé pour l’envoi de cette suite de manga que j’ai bien aimé. Dans cette suite, nous suivons toujours les mêmes personnages mais je trouve qu’ils sont plus évolués qu’avant et nous suivons leur survie.

Après avoir bien aimé le tome 1 (chronique ici), je me suis demandée ce qu’allait donner la suite, je me suis imaginée toutes sortes de scènes et, une fois la suite en main, j’étais heureuse de pouvoir enfin savoir. Au début de ce volume, nous avons découvrons un bout du passé de notre personnage principal qui est Sei et j’ai trouvé ça super intéressent mais aussi surprenant. Je me suis demandée « pourquoi avoir montré ça et pas un autre évènement ? Peut-être que c’est la source de ses tentatives de suicide ? »

 En avançant dans l’histoire, on se rend compte que ces jeunes suicidaires récidivistes ont envie de vivre et c’est plutôt une bonne chose finalement. Je prends cet endroit comme une deuxième chance pour eux. Le plus triste, c’est qu’il y en a qui meurent tout de même alors qu’ils auraient voulu vivre. Peut-être qu’ils ne sont pas tous récidivistes, finalement.

Pour survivre ils ont un plan, ou plutôt un planning. Que ce soit pour pêcher ou encore ramasser des choses utiles, ils le font en groupe. C’est beau, je trouve, de voir qu’ils sont tous ensemble sans se battre, ils sont dans la même galère et ont tous le même objectif : celui de survivre.

Dans ce deuxième tomes, nous suivons surtout la capture du cerf que Sei s’est donné comme objectif d’attraper afin de donner de la nourriture à tout le monde. Mais j’ai trouvé ça long, même si c’est une bonne idée, ça a donner un côté très lent au manga mais je pense que c’était utile car nous voyons du coup l’évolution du personnage de Sei. Il est devenu fort avec un bon mental même s’il se remet parfois en question. Je trouve qu’il a bien grandi dans sa tête et il est déterminé. Il est vrai qu’il y a un passage choquant et dégoûtant mais c’est supportable.

La fin du 2 s’arrête sur un nouveau personnage et la discussion donne envie d’en savoir plus.

Pour le tome 3 nous continuons là où nous nous étions arrêter. J'ai préféré le volume 3 par rapport au 2 car je me suis moins ennuyé, il y avait de l'action. Surtout à la fin car certains personnages prennent une décision : Celle de quitter l'île. A la fin nous restons sur une intrigue juste horrible !

Une belle lecture, surtout pour le volume 3.

Priscilla

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire