Destiny - Cecelia Ahrn --> Une très bonne lecture

30 mai 2017

"Je le prenais pour un soldat, quelqu'un qui aurait commis une atrocité, alors qu'en réalité il n'a  commis qu'un geste d'amour."



Auteure : Cecelia Ahern
Edition : Hachette
Genre : Dystopie,  Jeunesse
Nombre de pages : 393

Résumé : 
Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait. Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection. Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe. Pour qui a menti : la langue. Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite. Pour qui s’est montré déloyal : le cœur. Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit. Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société. Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?


Mon avis : 

Je remercie énormément l’édition Hachette pour ce partenariat et l’envoi de ce super roman dont  j’attends la suite avec impatience.

Ici nous suivons Célestine North, une citoyenne parfaite qui vit avec sa famille et son copain parfait. Jusqu’au jour ou Célestine fait un geste qui tourne mal.

J’ai bien aimé l’histoire et j’ai bien accroché au personnage de Célestine. L’auteure nous explique bien ce monde de façon progressive à travers les yeux de ce personnage. Il y a la présentation des personnages, des lieux mais aussi des Imparfaits. Nous apprenons que les Imparfaits marqués d’un I ont des places réservées dans  les bus et qu’ils n’ont pas le droit d’être plus de deux. Ils ont également un couvre-feu à respecter et ne peuvent pas voyager à l’étranger, sans parler du fait qu’ils ne peuvent pas manger comme les autres. Bref, vous l’aurez compris, les Imparfaits ont des règles très strictes à suivre, si cela n’est pas respecté, ils sont punis, mais pas que, puisque leur famille aussi sera punie.

Au début Célestine se pose des questions sur eux, elle en parle comme s’ils n'étaient pas humains. Elle se demande par exemple de quoi deux imparfaits peuvent parler. Ces questionnements m’ont semblé idiots dans un sens, car pour moi ils restent les mêmes personnes qu’avant en étant parfait, mis à part qu’ils ont commis une bêtise, mais quel genre de personne ne commet pas d’erreur ? Et d’un autre coté je pouvais la comprendre car elle vit dans un monde où les imparfaits sont reniés. 

Celestine est une gentille personne, qui a un bon cœur. Lors du trajet pour se rendre à l’école, elle est témoin d’une scène qui l’a poussée à agir dans le bus alors qu'elle n’a pas le droit de prendre la défense d’un imparfait et encore moins de l’aider. C’est là que sa vie de parfaite va complètement changer. J’ai trouvé ça triste et injuste car à sa place j’aurais agi de la même façon.
Pour la sauver, ses parents et le juge lui proposent une solution : celle de mentir. Mais est-ce vraiment la solution ? Mentir est punissable non ? Mentir ne fait pas d’elle une personne parfaite.

J’ai adoré le grand père de Célestine, il dit ce qu’il pense et je suis complétement d’accord avec lui je me suis même demandée si ce n’était pas la seule personne censée de l’histoire.

Pour le personnage de Bosco, qui est le père de son petit copain mais également le juge de l’affaire, je l’ai trouvé injuste, méchant, et qu’il prend trop le sujet à cœur quand il s’agit de Célestine, on pourrait même croire qu’il la déteste ou qu’il est jaloux d’elle. En tout cas c’est le sentiment que j’ai eu de lui en lisant ce livre, je déteste ce personnage.
Quand à Carrick, il m’a rendu triste par son passé et avec Célestine c’est l’un de mes personnages préférés du roman, même si il n’est pas très présent dans ce premier volume, on nous en parle beaucoup. Je me suis dit qu’elle ferait mieux de le rejoindre et de se mettre avec lui plutôt que de rester avec son petit ami Art. 

Vers la fin du livre j’ai senti l’action arriver, et je n'avais qu’une hâte : finir le roman. D'un autre côté je ne voulais pas le finir, je voulais en savoir plus pour vivre plus d’aventures auprès de Célestine. A la dernière page je voulais le tome 2 ! 

Ce n’est pas un coup de cœur mais une très belle lecture, pour ce qui est du style de l’auteure j’ai vraiment accroché, les pages ont défilé rapidement et son écriture est complètement addictive. J’ai finis ce roman en trois fois et j’en suis contente j’ai eu une bonne fin mouvementée et je veux la suite, j’attends donc sa sortie avec impatience !

Je vous conseille ce roman, c’était une très belle lecture.

1 commentaire: