Marquer les ombres - Veronica Roth

28 mars 2017

"L'ennui, avec les gens persuadés d'être des monstres, c'est qu'ils vous soupçonnent de mentir dès que vous ne les voyez pas comme eux se voient."

Auteur : Veronica Roth

Edition : Nathan
Nombre de pages : 470
Lecture commune 


Résumé :  
Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables.

Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider – ou décider de se détruire.






Mon avis :
Je remercie énormément l’édition Nathan pour l’envoi de ce roman qui est génial ! J’ai passé un très, très beau moment qui était à la limite du coup de cœur. C’est un plaisir de faire cette chronique et de pouvoir vous partager mon avis qui, je l’espère, vous donnera envie de lire ce merveilleux roman.

Dans Marquer les ombres, nous suivons Akos qui est un pacifique nation de Thuvhé qui se fait kidnapper avec son frère par leurs ennemis, les Shotet, mais aussi Cyra, est plus particulièrement la sœur du tyran qui gouverne les Shotet.  Chacun à un pouvoir ou plutôt un don-flux. Cyra peut donner la douleur rien qu’au toucher, voire même tuer ; mais Akos a un pouvoir encore plus intéressant, celui de supprimer le don-flux de Cyra. 

Je vous avoue avoir adoré complètement cette histoire ainsi que les personnages. J’ai lu beaucoup d’avis qui étaient pour la plupart mitigés ou complètement négatifs et j’avoue ne pas avoir compris ! Je pense que beaucoup se sont accrochés à Divergente, qui est une autre belle histoire écrite par la même auteure, mais ce sont deux récits totalement différents. Il est possible que ceux qui n’ont pas aimé se soient attendus à quelque chose du même genre que Divergente et ont fini par être déçus et je comprends pourquoi mais si je peux vous donner un très bon conseil, c’est celui d’oublier ce roman et de repartir à 0 avec l’auteure, comme si vous la découvriez pour la première fois ! Et là, vous n’allez pas être déçu, bien au contraire !

Ce roman a été lu en lecture commune avec Jenny qui a beaucoup aimé également, je vous mettrai le lien de sa chronique à la fin de la mienne. Nous avons tout simplement ADORÉ et je pense avoir passé l’un de mes plus beaux moments littéraires.

Il est vrai que le début est très compliqué car nous recevons beaucoup d’informations en même temps, beaucoup de noms de personnages et de noms bizarres comme le don-flux. Il faut prendre des notes et prendre son temps dans la lecture pour ne pas s’y perdre au début, ensuite tout est plus clair et la prise de note n’est plus utile. Si moi, étant dyslexique et ayant des soucis à la compréhension de texte j’ai réussi, alors pourquoi pas vous ?

Je me suis énormément attachée aux personnages mais plus particulièrement à Cyra. Les deux personnages principaux sont très intéressants, tout comme l’univers créé par l’auteure. Akos est génial, je l’aime, il se bat pour sauver son frère des mains du Tyran qui est rien d’autre que l’horrible frère de Cyra et il fera tout pour, même s’il en risque sa vie. 

Cyra, elle est d’autant plus touchante par son histoire, son passé est triste et sombre, entre la mort brutale de sa mère et son frère qui lui a infligé des choses qu’elle n’aurait jamais dû voir ou savoir lorsqu’elle était jeune. Cyra n’a pas eu une vie joyeuse : la mort de sa mère la rend mal, elle culpabilise énormément et elle n’a personne à qui en parler. Elle me fait mal au cœur et elle m’a rendu très triste. Je trouve son frère méchant, cruel et je le déteste ! Je ne trouve pas de mot pour le décrire car sa méchanceté est tellement élevée que je ne sais pas comment la qualifier. Cyra et Akos sont faits l’un pour l’autre et on le voit tout de suite. La romance met du temps à s’installer mais une fois qu’elle y est, ce n’est que du bonheur. Ils méritent d’être heureux et je pense qu’Akos est la plus belle chose qui soit arrivé à Cyra.

L’univers est très bien créé, c’est un livre magnifique qui à frôlé le coup de cœur ! Il n’en est pas un à cause de la longueur du livre… J’ai passé plusieurs semaines dessus et même si c’était une joie de le lire et de retrouver les personnages, j’avais très envie de savoir la fin et d’en finir. Du coup j’ai trouvé l’histoire assez longue mais en y réfléchissant assez je pense qu’au cinéma il ferait un gros succès ! 

On compare avec Divergente ? Ce n’est pas comparable, les univers sont très différents, les personnages sont d’autant plus attachant et, franchement, si je devais choisir entre Divergente et Marquer les ombres, ce serait Marquer les ombres qui l’emporterait sans hésitation ! Alors arrêtez de comparer et surtout faite vous votre propre opinons car ce n’est pas parce que beaucoup n’ont pas aimé que ce sera de même pour vous ! Moi j’ai adoré et je ne le cache pas !

Je ne sais pas quoi vous dire d’autre à part, FONCEZ !!! Allez l’acheter et surtout, donnez une chance à ce roman, prenez votre temps, prenez des notes, vous n’en serez vraiment pas déçu !

Je ne sais pas quoi dire de plus, je ne peux que vous le conseiller, c’est l’un des plus beaux livres que j’ai lu ! J’aimerais tellement dire que c’est un coup de cœur, c’est dommage pour la longueur.

Le dernier mot pour la fin : Je l’aime d’amour.

Une merveilleuse histoire, touchante avec des personnages très attachants.

Chronique de Jenny : A VENIR

2 commentaires:

  1. J'ai vu des avis mitigés sur ce livre mais si j'en ai l'occasion, pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis TOTALEMENT d’accord avec toi !!! Ce livre est mon coup de cœur 2017 !!

    RépondreSupprimer